Au cœur de la matrice

3. Le montage des enceintes :

Les HPAB terminés sont alors montés sur les structures porteuses, tubes en carbone et piétement moulé qui recevra le filtre.Les tubes en carbone reçoivent le câblage interne et seront remplis de sable.

Nous pourrons ainsi voir une partie cachée :
le haut-parleur « muet », de masse identique aux autres mais sans membrane émissive :
fixé en opposition, il a pour fonction d’annuler les vibrations parasites du module médium placé face à l’auditeur.
On aperçoit également les tubes capillaires servant à décompresser les coffrets/saladiers. Ils seront accordés un par un.

Le filtre reste impressionnant. Plus de 3 heures de montage. De plus, pour le modèle Glass, le filtrage de chaque haut-parleur est ajusté individuellement.

Les « boomers » sont fixés au piétement.


En réalité, les fonctions « boomer », « médium », « médium-aigu » sont assurées par des hauts-parleurs identiques. C’est le mode de filtrage qui détermine leur usage : 20-100 Hz, 20-1000 Hz, 20- 7000 pour le médium monté en full large bande. Le tweeter, lui, intervient  au-dessus des 7000 Hz.

Il ne restera bientôt plus que les touches finales, le rodage, les mesures, les essais sur banc … et la validation de l’oreille.

Au passage nous trouverons quelques commandes particulières ou des essais pour satisfaire la curiosité des concepteurs :
Essais de couleur, modification d’une paire en supprimant le filtre pour des essais en multi-amplification,

étude du comportement des HPAB en bass reflex.

Page suivante : Le caisson