Câble « Universel »

Un câble « universel » conçu à l’origine pour s’adosser aux Leedh E2 mais qui se révèle, de par sa transparence et sa neutralité, utilisable sur tout système.

Gilles Milot, dans les années 80, a été l’un des premiers à mettre en avant l’importance des câbles de liaison.

Câble Universel fiches bananes
Câble Universel fiches bananes

Le câble de base est identique à celui employé en interne dans les E2 : monobrin cuivre de 8/10 mm, isolant fibre de verre cru.
Tressé par 16 brins, chacun ayant son blindage propre, le tout entouré d’un blindage avec une polarisation fixe par pile au lithium. Cette pile ne débitant pas, sa durée de vie est estimée entre 8 et 10 ans.

Enfin, un filtre passif de type RC vient compenser la capacité parasite inhérente à tout câble. Les fiches bananes aux extrémités comportent une très petite surface de contact.

Côté ampli
Côté ampli

Le filtre est enfermé dans un boîtier rempli de sable.

 

 

 

 

Pour le boitier de la pile : A savoir concernant ces piles, en tant ref-pilequ’élément lithium, elles intègrent un fusible sous la capsule du +, voilà pourquoi un contact entre la cosse et le blindage les rend inutilisables, la pile se retrouvant en court circuit, le fusible fait son office. Il faut alors remplacer la pile.

La référence de la pile est LSH 20.

 

La pile ne débite pas. Elle polarise le blindage. Elle doit être remplacée à sa date de péremption, notée sur le boitier : etiquette-pile Pour vérifier l’état des piles, avec un voltmètre en position DC (tension continu), 2 méthodes : mesure-pile-directAux bornes de la pile, ou bien entre la fourche et le blindage du câble à travers la gaine, avec une touche pointue.

mesure-pile

 

Prix de vente constaté : 2500 € TTC

BE du câble Universel

Tranche de vie : ce câble « Universel » a failli s’appeler « Impec-câble » …

Ça c’est LivingClubSign !

En savoir plus : (site du constructeur)

 

 

5 réflexions au sujet de « Câble « Universel » »

  1. Bonsoir

    Mille fois d’accord avec Laurent.

    Je ne suis pas capable de comparer ce câble parmi des dizaines mais il est meilleur que tous ceux que j’ai entendu.
    Très belle articulation du grave et du médium. Il s’accorde bien avec les E2.
    Le rodage est primordial et long.

    Si tu as trouvé mieux dans une gamme de prix relativement semblable je serais intéressé.

    Mais jusque là, pas d’hésitations pour ma part. Ce câble est transparent comme les enceintes de Gilles Milot.

    Cordialement.

    Stéphane

    1. Tout a fait surprenant :
      Ce câble est très sensible… à son support !
      Je l’ai installé tout d’abord sur les blocs CARDAS comme :
      http://www.cardas.com/multi_blocks.php ;
      ça décharne le son, avec une mise en avant du haut medium.
      Posé à même le parquet collé sur chappe, l’équilibre est bon.
      Je vais tester sur des bouts de moquette !
      Questionné, Gilles préconise de le laisser directement au sol ; mais quel sol ?
      Bonne Zécoutes

  2. Bonjour à tous.

    Bonjour Gilles.

    Quand tu écris: « Ce câble a d’énormes qualités (notamment dans la restitution des voix). Toutefois, il a conservé sur mon système (également propulsé par un Luxman M900u) une écoute fatigante à la longue (je laisse la musique en permanence à la maison – pas de télé). J’ai remis mon ancien câble. »,

    Je suis très étonné !!!

    Comment sais tu que cette écoute que tu qualifies de « fatiguante à la longue » viens du câble Leedh ?

    Comme toi, mon système est constamment allumé.
    De plus, il sert aussi de diffuseur quand usage de l’écran plat ou du projecteur, avec des sources plus « aléatoires » comme le décodeur TV de SFR ou le steamer pioneer qui me sert pour les radios internet, ou le lecteur BR.
    Bon, les trois sont branchés en numérique sur le D08U mais tout de même…

    Et bien je n’ai jamais, absolument jamais d’écoute fatiguante!!!
    Ce serait absolument rédhibitoire!!!

    Je me souviens d’un upgrade de câbles HP qui me laissa insatisfait durant plusieurs semaines. J’étais devenu insupportable!!! Mon système révélait un côté montant que je n’avais jamais eu et qui m’insupportait !!!
    Je mettais cela sur le compte du rodage des câbles.
    J’attendis. Aucune amélioration.
    J’allais renvoyer les câbles lorsque mon revendeur me prêta un nouveau câble numérique pour que je l’essaye entre mon drive et mon DAC de l’époque.
    Miracle!!! A ma grande surprise, ma réserve disparut totalement.
    C’est là que j’ai découvert que le transport d’un signal numérique n’était pas aussi simple que ce que certains le disent !!!

    Tout cela pour dire que le critère « toutes choses égales par ailleurs » ne suffit pas, loin s’en faut, pour juger d’un matériel et que parfois la « responsabilité » est ailleurs…

    Plus que beaucoup d’enceintes qui donnent un plaisir facile mais limité, les E2 sont des formule 1 très exigeantes avec ce qui est en amont (à défaut de l’être envers la pièce!!!).

    Il y a un souci ailleurs…

  3. Concernant les câbles Leedh que j’ai achetés suite à la venu de Gilles Milot chez moi, le mode de branchement des fourches des boitiers de polarisation influe sur le résultat sonore, en tout cas chez moi.

    Gilles Milot a d’abord branché ces fourches sur les borniers des HP. Le résultat général ne me satisfaisait pas. Trop montant.
    Alors on a branché ces fourches sur le châssis du M900 (il y a, comme sur bcp d’autres appareils, un connecteur ground).
    Miracle !!! Le son est apparu bcp plus équilibré, plus du tout montant.

    Avant de tirer des conclusions sur ces câbles, essayez différents branchements!
    Par contre, n’oubliez pas qu’il ne faut jamais toucher la gaine du corps du câble avec ces fourches issues des boitiers de polarisation. Sinon, ça le court-circuite.

    Je suis certains que nombre de possesseurs se sont faits une fausse idée à cause de ce « piège ».

    Je suis vraiment enchanté de ces câbles. Ils ne semblent pas altérer le résultat global. Fidèles, neutres, transparents, à l’image des enceintes.

    Ils permettent d’entendre tout changement en amont, si le reste du système est homogène bien sûr.

    1. Bonjour Laurent,

      Je te remercie d’avoir fait part de ton expérience car nous n’avions pas fait cette manipulation lors de l’installation du câble et l’idée ne m’en était pas venue par la suite.

      J’ai donc procédé ainsi que tu le décris. Cela réduit effectivement la tendance à l’agressivité dans le haut médium et l’aigu que j’avais constatée. Ce câble a d’énormes qualités (notamment dans la restitution des voix). Toutefois, il a conservé sur mon système (également propulsé par un Luxman M900u) une écoute fatigante à la longue (je laisse la musique en permanence à la maison – pas de télé). J’ai remis mon ancien câble.
      Je réserve mon avis définitif car je suis en train de me doter de nouveaux câbles par ailleurs. Une première paire de câbles XLR confectionnés par mon ami Panayotis entre le DAC et le préampli est en cours de rodage : Rapidité, précision et dynamique étendues par rapport à la version de base. L’équilibre tonal n’est sans doute pas atteint, ce qui peut influer sur le rendu final. Dans un second temps je remplacerai la paire de câbles XLR entre le préampli et le bloc.

Laisser un commentaire