Kophos

L’armoire à musique !

Sur la route des abbayes normandes, l’un des premiers possesseurs de Leedh C, passé maintenant aux E2.
Parmi les électroniques, quelques raretés de la marque ReVar, peu connue du grand public, et des « incunables » comme la platine Linn LP12 …

Les sources analogiques : Linn LP12 (et sa Kiseki blue + tranfo. T30 Ortofon), le Nakamichi CR4e et le Magnum Dynalab upgradé en « Etude » côtoient un Zero Oversampling ReVar Eleven en convertisseur, sur les étagères de l’armoire.

Le lecteur CD Mimetism 20.1, situé sur la table (avec étagère en poirier+ granit), est relié au DAC par une liaison numérique ReVar AES/EBU.

Préamplificateur ReVar One T (4 tubes étage ligne+ 4 tubes étage phono), amplificateur M5C ReVar modifié par Port Royal Audio pour fonctionner avec des KT 120 puis KT 150 ; les autres tubes sont New Old Stock.

Les câbles modulation DAC- préampli et préampli-ampli sont de fabrication ReVar. La sortie SPDIF du DAC est reliée, via un câble Illuminati, à un PC Acer avec l’interface M2Tech pour lire les CD importés sur Itunes et  enregistrer des concerts sur France Musique par le biais d’Audacity. Reste à numériser les quelques 500 cassettes de concerts live réalisées avec la technologie précédente !

Ligne directe en provenance du compteur EDF et multiprise HMS Energia. Câble secteur OSH pour l’ampli et Music Pro sur chaque E2.

du bon usage d’une armoire normande.

5 réflexions au sujet de « Kophos »

  1. Après 1 mois d’attente pour cause d’indisponibilité du matériel, Gilles est venu, ce vendredi saint, installer le caisson dans mon très petit intérieur. Près de 2heures de mesures pour optimiser son placement par rapport aux E2…Contrairement à un essai d’il y a plus d’un an avec les E, je souhaitais que le caisson soit peu visible et Gilles l’a caché à gauche derrière le fauteuil… Et là, malgré l’étroitesse du lieu et mon audition médiocre dans le grave, l’écoute est magnifiée: scène élargie et plus profonde et plus fluide et plus douce. Avec les E, la restitution m’avait parue trop assagie et je pensais qu’un essai s’imposait avec les E2.Une écoute préalable en février chez Jean-Luc m’a décidé à refaire un essai. Bien sur, Gilles est reparti…sans caisson!
    Pour résumer: le caisson m’apporte l’émotion qui faisait défaut avec les C, E ou E2 seules! Quel bonheur de connaitre et de profiter d’un homme aussi talentueux et aimable que Gilles Milot. On peut dire que j’ai eu de Joyeuses Pâques!

    1. Chacun sa petite croix. Certaines sont plus faciles à porter que d’autres.
      J’ai d’abord cru que le caisson était planqué dans la bonnetière…
      Tu devrais essayer avec 2 caissons. Demande à Mélomane34 !
      Nous allons devoir modifier ta page « installation ».

  2. Je précise, en réponse à Chet qui me proposait un câble Cardas que mon premier achat de câble de modulation fut un Cardas de prix  » modeste » mais décevant. J’ai aussi essayé des câbles Hi-Fi câbles et Cie ( en modulations et HP) que j’ai abandonnés depuis les E2. J’ai encore ça et là quelques plaquettes Redeko ( sous lecteur CD, Ampli et préampli).
    La salle d’écoute gagnerait à être élargie mais là c’est un autre budget!

  3. Commentaire de Kophos :
    … mon installation me convient: transparence et précision avec aucune ( ou peu…) de duretés. Je recherche du « velouté » que j’obtiens, en partie, dans la recherche de tubes nos. Je me « passionne » depuis plus de 2 ans dans le meilleur choix, à l’écoute, de ces tubes. Là aussi, si on s’entête ça commence à devenir cher car on ne sait, qu’après achat et quelquefois après un long rodage si on a fait le bon choix. Comme les tubes nos deviennent de + en+ rares, ils sont de plus en plus chers! Prix minimum par tube 12AU7 et 6922: 50€ que le tube fasse l’affaire ou pas! Je crois avoir  trouvé pour l’instant, un assortiment de tubes ( préampli+ ampli) qui convient à mon écoute. Je souhaiterais prospecter, plus tard, vers plus de grave mais un peu moins que lors des démos du stand Leedh.
    En ce qui concerne le câble de modulation, j’en ai acheté un dans le passé ( plus de 10 ans…) dans les « 1ers prix » qui ne m’a pas plu: trop rond et étouffant le système. Je préférais, avec mon MV50 et panneaux LFT8 « Eminent Technology » du Fadel Art qui n’était pas donné à l’époque: 2500F!
    J’ai aussi mis du vert sur la tranche des CD au cas où…Puis produit introuvable. La bombe OSH fait mieux! Séjour en Congel,…J’ai abandonné toutes ces manips qui s’imposaient avec les précédentes électroniques et enceintes qui me donnaient des sons souvent trop durs. Avec les E2, je ne ressens pas la nécessité d’accessoires. Des fois, j’oublie d’enlever les caches des E2…
    En revanche, le câble « universel », alors que j’avais un prototype « Milot-Renaud » ( 2 fois moins gros et sans boitier et pile) m’a donné l’impression d’un énorme bond qualitatif : aération, espace et définition et davantage de « corps » qui paraissaient rentre inutile le caisson 20.1!
    Concernant les tubes nos : je me fournis chez un revendeur français : Alai , en Turquie et quelquefois aux USA mais j’abandonne ce dernier fournisseur à cause des frais de douane!
    Dans le passé, mon MV60 était en EL 34 et comme le son ne me convenait pas, je suis passé en 6550 ( EH ou Sovtek), abandonnés pour des 6CA7 mieux mais toujours trop haut médium.
    J’ai  « commencé » le M5B de ReVar   avec des KT90 ( c’est MON ampli qui était testé dans la NRDS) puis KT 88 JJ plus équilibrées. L’ampli a été modifié en …M5C pour des KT 120 et désormais j’écoute avec les KT150 un peu plus musicales mais pas sensiblement plus puissantes car le transfo n’a pas été changé et la polarisation est la même que celle des KT 120.
    Je précise que les repères verts et rouges sont pour les sources et le contrôle du volume qui m’obsède en permanence! Mr Renaud m’a rajouté un potentiomètre sur le DAC car à une époque ( SP16 et Antinea), il m’était difficile de bien régler le niveau sonore et  ça me blessait. Je n’ai plus ce souci avec le médiocre rendement des E2 et le préampli ReVar qui comporte un potentiomètre « audiophile » à 46 positions !
    J’oubliais : le DAC comporte en sortie deux tubes 5751 (nos RCA).
    Amitiés

Laisser un commentaire