Audience III

Histoire d’une restauration

par Nicolas L.

Phase 1 : satellite médium-aigu

Il ne reste que très peu d’informations sur le modèle Audience du nom de la société créée par Gilles Milot et Yves Bernard André.
Nicolas nous livre ci-dessous son « combat » pour restaurer une paire ayant beaucoup souffert.

p1040184
Elles sont seulement depuis quelques jours déconnectées, mais me manquent déjà.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« J’attaque par le petit morceau, le satellite médium aigu. J’ai pu dégotter une paire de WFR12, ceux d’origine dans les enceintes étant devenus carrés. En fait ils ont du être stockés dans un endroit humide. La membrane s’est déformée en créant des plis. En soulevant l’enceinte satellite on observe en effet un bois verdi par l’humidité. Il était temps que j’arrive, hein !
Ponçage à la main au gros grain pour enlever cette couche de peinture noire, étalée à la va vite. 80 puis 120 et enfin première couche d’apprêt. J’aurais du faire un bon rebouchage mais je saute cette étape. J’aime que les choses racontent leur histoire.

Le noir me parait d’ailleurs très bien aussi. Laque ou pas laque ? On verra. Pour le moment la quatrième couche d’apprêt doit être appliquée.

En parallèle, une petite restauration surtout préventive des WFR12.

Un peu d’antirouille et quelques retouches de peinture noire. Ils font 6 Ohms les bougres et je n’ai aucune idée de l’impact que cela aura sur la réponse en fréquence et l’impédance vues de l’ampli. Quoi qu’il en soit, j’ai prévu quelques résistances Vishay autour de 20 Ohms.

Ah oui, ces enceintes vont être drivées par deux YBA Intégré, en bi-amplification. Un ampli se charge de la voie droite pendant que l’autre alimente la voie gauche. Pour le moment un YBA est en pièce et attend quelques-uns de ses organes vitaux.

L’un des tweeters Audax avait une membrane froissée. Je me suis dit qu’il serait bien de le remplacer. Un TW8B en 4 Ohms, ça ne court pas les rues. J’en trouve un sur Leboncoin, mais la chance ne fut pas entière. En effet je découvre après l’avoir nettoyé que la membrane est bloquée. Je pensais à une bobine HS mais en réalité je me suis aperçu après démontage du moteur que le problème venait d’ailleurs. Bien sûr, j’ai contacté le vendeur, qui à rétorqué « Mais comment voulez vous que je sois sûr que c’est le tweeter que je vous ai vendu si vous l’avez nettoyé et repeint » .Ainsi soit-il. Je découvre donc après le démontage du moteur qu’en fait la bobine est bloquée dans l’entrefer. L’aimant s’est décollé, puis à glissé vers un bord pour prendre en étau la bobine. Je veux bien que le vendeur ait testé ce tweeter avant de le vendre, mais qu’à- t- il entendu exactement ? Le genre de son que l’on entend dans les coquillages ? Bon bref, après quelques recherches sur internet, je trouve quelques images montrant ce TW8B dans un drôle d’objet en bois. Ça fait du bien de ne plus être seul au monde face à ses problèmes ! Je passe quelques heures avant de m’endormir à me demander comment construire cet objet avec ce que j’ai sous la main et sans monopoliser mes outils de production. Après avoir saisi puis reposé différents objets, j’en saisi un qui me semble plutôt pas trop mal. Un touret de PLA EmotionTech ferait peut être bien l’affaire. Scie à métaux dans une main, perceuse dans l’autre et c’est parti. Une première mise en place est nécessaire afin de procéder au marquage des vis de centrage. On démonte délicatement l’aimant pour la mise en place de la colle Epoxy. Masque et gants sont de rigueur avec ces trucs là. Ensuite, vient la remise en place et là, on croise les doigts pour ne pas tout rater. Il faut rechercher la position la plus adéquate pour recentrer l’aimant avant que la colle Epoxy ne prenne. Bien sur les repères du premier positionnement sont là pour aider. Marquage au blanc sur les vis et le moteur, tout simplement. Le dôme peut être décollé pour visualiser le positionnement. J’ai préféré pour ma part éviter cette étape qui risquait d’endommager la membrane. »

En écoute,

à suivre …

Contacter Nicolas

Votre nom*

Votre email*

Sujet*

Votre message

Laisser un commentaire