Leedh Processing : la page des experts

Après Soulution puis 3D Lab, Lumin vient d’intégrer le Leedh Processing sur toute sa gamme, et propose un update gratuit sur ses anciens modèles.
De nombreux blogs et forums, y compris chez Roon, font écho de ce procédé.
Un site officiel spécialisé  a été créé  par Leedh et livre tous les secrets du traitement du signal avec ce procédé (protégé par des brevets), qui a paru suffisamment novateur et efficace pour qu’une université suisse en produise  un « white paper » et en fasse une communication internationale …/…

en savoir plus =>

10 réflexions sur « Leedh Processing : la page des experts »

  1. C’était fin 2017, enfin, il me semble.
    Gilles Milot est passé à la maison avec un petit appareil « démonstrateur » de son nouveau procédé de réglage numérique de volume sans perte.
    Nous étions quelques-uns, du club living-leedh, réunis à la maison pour l’occasion.
    Ce démonstrateur, prototype construit par une boîte suisse, a permis de valider unanimement le gain qualitatif apporté.
    (Voir les commentaires de l’article publié en janvier 2018 https://www.living-leedh.com/?p=5765 )

    Suite à cela, nous avions fait du lobbying – du harcèlement même- afin de convaincre Gilles de construire plusieurs exemplaires de ce module en ajoutant une télécommande et un afficheur pour le niveau du volume.
    Cela nécessitait un complément d’étude et Gilles était presque prêt à sauter le pas, bien que son projet était de convaincre des sociétés de l’intégrer dans leur matériel (ce qui est en cours …)
    Il nous fallait réunir une vingtaine de commandes en souscription afin que le projet soit viable sans perte pour Leedh.
    Une douzaine de leedhers avait répondu présent.
    Et puis les choses sont restées en l’état, et voilà que l’idée ressort.

    Y aurait-il une vingtaine de personnes intéressées, sachant que le module, en l’état, présente quelques limitations : entrée/sortie SPDIF coax, fréquence limitée à 96 Khz, pas de DSD possible

    Par contre, ce module ne nécessite pas de changement de matériel puisqu’il s’insère dans la chaîne numérique par SPDIF entre la source numérique et le DAC. (drive CD, ordinateur, récepteur BT, streamer, et pourquoi pas une platine vinyle suivie d’un ADC …)

    Pour ma part, le gain qualitatif apporté compense largement celui des fichiers HD (je ne parle pas du DSD, pas d’expérience à mon niveau)

    Et quel prix nous semblerait cohérent  et acceptable ?
    A savoir que c’est ce démonstrateur qui a permis de convaincre Soulution, 3D Lab, Lumin, et quelques autres en cours …

    L’idée est à nouveau sur la table et je pense que nous pourrions convaincre Gilles de lancer une petite production réservée aux membres du club.

    Dites-nous …

  2. Bonjour à tous,

    Le procédé Leedh Processing est bien alléchant, cependant beaucoup d’audiophiles possèdent déjà du matériel haut de gamme qu’ils ne souhaitent pas changer, tant ils en sont satisfaits, sans compter la perte d’argent lors des reventes.

    C’est pourquoi je propose la solution suivante :

    Pourquoi ne pas demander à une société (par exemple 3D Lab) d’étudier un petit boîtier, à intercaler entre source et convertisseur, qui servirait de réglage de volume, géré par l’application Leedh Processing ?
    Ce boîtier comporterait une entrée et une sortie numériques, un afficheur led 00 à 99, une petite alim extérieure et une télécommande.
    Je pense que commercialiser ce produit pourrait intéresser beaucoup de monde, et pas que les Leehers, dans le monde entier.

    J’attends vos avis sur ce sujet…
    Bien cordialement

    1. Bonjour à tous,

      le boîtier pourrait-être alimenté par la sortie usb de la source, ça évite un branchement et des fils en plus.
      Et pourquoi pas une micro télécommande à piles format crayon?
      +/-.
      Et l’écran LED peut indiquer le volume en décibels, certains y tiennent…(même avec des virgules).
      Cordialement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.