Soirée audiophile vinyles de jazz 2015

logoCarmelieCouleur

C‘était le jeudi 15 octobre, à la Villa Carmélie, Saint-Brieuc.

Avec le prototype de l’ampli Leedh !

 

Le Conservatoire de Saint-Brieuc, l’Association Jazz Angle, etjazzAngleLivingClubSign, ont organisé cette soirée audiophile d’écoute de vinyles de jazz.

Cette session couvrait essentiellement la riche période des années 1960/70 où se mêlent les découvertes harmoniques des musiciens issus du bop, du cool, et les audaces de la musique modale et pré-free.

Alain Loguillard et Christian Harlé ont animé les écoutes
Alain Loguillard et Christian Harlé ont animé les écoutes

Elle comprend de grandes figures, compositeurs et solistes, ayant ouvert de nouveaux horizons. Certains des enregistrements qui étaient choisis ne sont pas les plus référencés voire ont été mésestimés à leur sortie. G+®g+® 067WebIls mettent souvent en valeur des rencontres entre leaders cultivant des affinités et une estime réciproque . Il en va ainsi pour Lester Young et Nat King Cole, Bob Brookmeyer et Stan Getz, Paul Desmond et Jim Hall, Charlie Mingus et Eric Dolphy… Certaines galettes ont retenu l’attention d’un public nombreux :

  • Lester Young’s – Peg O My Heart /1945 Lester Swings album  (Verve)
  • Bob Brookmeyer and Friends – The Wrinkle 1964 (CBS)
  • Jackie McLean – Riff Raff 1964 (Blue Note)
  • Paul Desmond featuring Jim Hall That Old Feeling 1963/65 (RCA)
  • Charlie Mingus – Orange Was The colour Of Her Dress 1964 (1987 rerelease)
  • Gil Evans 1983 – A Merman I Should Turn / Gil Evans Plays Hendrix (RCA 1974)
  • Le « disque mystère » : The Super Session with Tommy Flanagan, Red Mitchell and Elvin Jones(1985 Enja)
  • Ornette Coleman Trio – Dee Dee / At The Golden Circle album (Blue Note 1965)
  • Carla Bley – Dream So real / Dinner Music (Watt – ECM 1977)
  • Miles Davis’ Water Babies (Columbia 1967).

Soutenues par une projection, ces écoutes étaient documentées.G+®g+® 066web

G+®g+® 055Doc
G+®g+® 057doc Nouvelle sortie publique pour le proto.

 

Comme en mars 2014, la diffusion était réalisée sur un système audiophile d’exception : Enceintes Leedh E2, caisson 20.1, câbles « universel », platine « The Circle » avec PP Swissonor et cette année, un inédit pour l’électronique : Par ses 2 x 200 Watts, le prototype de l’ampli Leedh a couvert cette grande salle amortie par plus de 70 personnes.

G+®g+® 052doc

 

Avec le matériel adapté à cette Bretagne mélomane, c’était une belle soirée galette !G+®g+® 060Web

 

2 rédacteurs britanniques et audiophiles :

« Ce système de G. Milot étonne par sa facilité à restituer la richesse des saveurs planquées au fond des sillons !… AlainWebLe caisson sait donner du grave quand il le faut et sans en rajouter, le médium est épanoui, dégraissé de la fréquente surcharge du bas-médium. Et cet ampli (de 2X200 w ?), en cours de finalisation, a drivé tout le système avec un sens du rythme prometteur! La musique respire vraiment avec naturel dans son lieu d’écoute. Un régal ! » Alain Loguillard, animateur de Jazz Angle.

Quelques heures avant… : page 2